La revue 2018 est sous presse!


Vous l’attendiez.  Voici, ci-dessous, le sommaire et ci-contre la couverture dont l »illustration a été réalisée par Philippe Duvocelle.

Comme les années précédentes, vous pouvez vous procurer  la revue, riche de 225 pages, en adhérant à la Société d’Études des Sept Vallées soit par correspondance (fiche adhésion 2018) , soit au siège de l’association, 1bis, rue Jean Bourdette à Argeles-Gazost.

Les lieux suivants ont l’amabilité de présenter la revue à la vente:

à Argeles Gazost
– la librairie pyrénéiste, chez Mr Bégué
à Cauterets
–  librairie, chez Mr Blondet
à Adast   
–  chez Michelle Galan                             

à Arrens-Marsous
–  maison de la presse
à Arras-en-Lavedan
–  chez Christian Parrou

Sommaire de la revue:

Jean-François Le Nail
Entre la biela et le besiau, mots des espaces intermédiaires en vallée de Barège (Hautes-Pyrénées) aux XVe et XVIe siècles.
Présentation des mots que l’écrit public de Barège utilise à la fin du Moyen Âge pour parler des possessions privées situées au contact, à proximité ou à l’intérieur des espaces voués au pacage et à l’utilisation collective.

Jean-Vincent Roux
Une prison à l’abbaye de Saint-Savin au XIIIe siècle.
1246 : des moines jugés coupables sont punis par leur hiérarchie. Pour éviter à l’avenir qu’ils “osent porter la licence plus loin”, ils seront enfermés “sous le cloître de Saint-Savin”. Recherche de la situation de cette prison dans l’abbaye.

Thibaut de Rouvray
L’abbaye laïque de Saint-Germès (commune de Saint-Pastous). Eléments d’histoire et d’archéologie.
Nouvelles investigations qui apportent des éléments complémentaires pour la compréhension de cette ancienne abbadie laïque, institution typique de la Gascogne médiévale.

Laure Latanne-Bey
Le prieuré de Saint-Orens en Lavedan : deux archives inédites apportent une meilleure connaissance des bâtiments.
Il s’agit d’une photographie sur plaque de verre datée du 15 avril 1903 et d’un texte d’archive notariale datant de 1761 sur la réparation du monastère. Chacun apporte une lumière inédite sur l’architecture du prieuré et répond à des interrogations posées en leur temps par les archéologues Bernard et Nelly Pousthomis.

Collectif SESV : M. Cazabonne, R. Escafre, C. Parrou, J. Ripoll, M.Th Rost
Ste Marie de Lurp d’hier et d’aujourd’hui.
Un acte notarié, daté de 1771, fait état de la commande d’un retable à Jean Claverie sculpteur de Lourdes ; il donne l’occasion de se pencher sur l’histoire de l’église et de la paroisse de Sainte-Marie de Lurp. Restauration et description de cette chapelle.

Thibaut de Rouvray
Registres paroissiaux d’Aucun (1700–1792). Découverte d’une image de saint Jean l’évangéliste.
La couverture de deux registres paroissiaux de cuir gaufré et doré a révélé le dessin d’un aigle et la représentation d’un individu, l’iconographie traditionnelle de saint Jean l’évangéliste au moins depuis le XVe siècle.

Thibault de Rouvray
Un coffre de confrérie ou de fabrique provenant d’Aucun.
Récupéré de justesse lors d’une vente aux enchères, ce petit coffre signé aurait pu contenir les documents d’une confrérie ou d’un conseil de fabrique d’Aucun.

Collectif SESV : René Escafre, Nicole Frigout, Georges Peyruc
Argelès et Vieuzac dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : d’un impôt nouveau le Vingtième aux cadastres à la veille de la Révolution.
Créé en 1749, le vingtième est très vite récrié : “les impositions des deniers Royaux sur leurs fonds et aux fins que le pauvre et la veuve ne soient vexés, il conviendrait de faire un cadastre livre terrier ou censier au moyen de pouvoir partager les dits deniers royaux au juste”.

Henri Bareilles
La gendarmerie française en Espagne. La bataille de Salas – Altas le 22 janvier 1812.
Un détachement d’escorte de la gendarmerie Impériale avait été pris à partie et détruit par plusieurs groupes de guérilleros espagnols.

Gérard Raynaud
Lucien Briet avant le haut Aragon.
Briet est bien connu pour ses explorations détaillées et minutieuses des montagnes, gorges et villages du haut Aragon à partir de 1904, et ce jusqu’en 1911, mais de 1889 à 1903, il a fréquenté la région de Gèdre et de Gavarnie où il venait villégiaturer.

Jeannette Legendre
Ces Bigourdans maîtres d’esclaves.
Il existe des témoignages de la présence d’esclaves africains accompagnant des colons de Bigorre. Le 6 septembre 1761, à Barèges, Claude Carreau Blanpuy, confie la gestion des biens dont il dispose en particulier un mulâtre d’une vingtaine d’années, “esclave à luyapartenant” qui est son domestique pendant son voyage.

Jean-Pierre Ninin
L’ascendance bigourdane et argelésienne de la famille Sorbé.
Les Bualé et Sorbé, trois générations de pharmaciens à Argelès En cette période, où le vieux centre-ville d’Argelès est affecté par de nombreux bouleversements, il a paru opportun, après le décès subit de Didier Sorbé, de rappeler la présence à Argelès sur plusieurs générations de ses ascendants Bualé et Sorbé, dont, aujourd’hui, seule la maison familiale de la Place de la République conserve le souvenir.

Dominique Henri Laffont
Des cagots en Pays Toy au XXe siècle ? Réalités et explications médicales.
Le but de la présente chronique a été de tenter de rétablir la réalité de la situation mise en lumière à Esquièze-Sère quant à l’appartenance de la famille “Bertrand-Simondanne” à la descendance des cagots et donc à la discrimination dont ils étaient victimes.

Marie-Paule Mengelle
Le Théâtre de la Nature à Cauterets.
Au début du XXe siècle le Théâtre de la Nature, un des premiers théâtres en plein air, vit se produire quelques-uns des plus grands artistes des théâtres parisiens dont Sarah Bernhardt.

René Escafre
17 décembre 1906 : une trilogie catastrophique et dramatique, les avalanches et inondations à Ouzous, Salles et Ost.
A la mi-décembre 1906, dans l’espace de deux jours, des éboulements du Pibeste suivis d’inondations à Ouzous et à Salles, se déversent dans le gave du Bergons. Ces événements sont précédés par des signes avant-coureurs en vallée de Barège et en Lavedan. Témoignages sur ces catastrophes.

Jean Courtadet
“Les enfants de Soulom” dans la Grande Guerre (1914-1918).
Bilan de la contribution des Soulomnais à ce conflit. Approche quantitative et factuelle globale, accompagnée par une approche humaine pour mesurer l’ampleur de la tragédie collective.

“Montagnes Culture Avenir” et “Société d’Etudes des sept Vallées”
Notes intimes de Jean Rondou – Année 1918.
Pendant la première guerre mondiale, les événements ayant marqué le village de Gèdre, l’année 1918.

Marie-Thérèse Rost
Ecole enfantine d’Argelès-Gazost : une classe promenade, le samedi 8 juin 1918.
Dans l’atmosphère préoccupante de guerre de ce printemps 1918, compte-rendu d’une classe promenade menée par Mme Gaspalou.

Christine Lanardonne, Patrick Viala
Au temps des chapelets de buis, des “patenôtriers” aux rivières unies.
Le chapelet, petit bijou du peuple en perles de buis servait à la prière destinée au culte marial. Cet objet de piété était intimement lié aux lieux de pèlerinages. La présence du buis avait permis à de nombreux ateliers de voir le jour dans la vallée de l’Ouzom et du Gave de Pau.

Lisa Tessier
Histoire et évolution de l’agriculture dans la vallée d’Estaing à travers la mémoire des bergers
Archivage de la mémoire des anciens bergers de l’estive d’Aumeda-Era Labassa à partir d’entretiens réa-lisés avec les bergers âgés de 60 à 80 ans dont le siège d’exploitation se situe dans les communes d’Estaing, d’Arcizans-Dessus et de Bun.

Guy Dussaussois
Parfums et odeurs de la flore des Hautes-Pyrénées
Enumération de cent-soixante espèces végétales faisant partie de la flore spontanée des Hautes-Pyrénées, qui possèdent un parfum naturel et une odeur particulière. Après une approche sommaire de la chimie organique des odeurs, sont explicitées les particularités odoriférantes de la flore pyrénéenne.

Henri Lestable
Les Trente Glorieuses du Cambasque
L’ouverture de la route du Cambasque puis du télécabine du Courbet ont permis un deuxième accès au Cirque du Lys et désengorger la liaison Cauterets – Cirque du Lys dont le téléphérique avait un débit insuffisant pour les week-ends et surtout les périodes de vacances scolaires.

Guy Dussaussois
Un Metasequoia planté dans le Parc thermal d’Argelès-Gazost
Le 15 décembre 2017 la ville d’Argelès-Gazost procédait à l’inauguration de panneaux retraçant le passé historique du Parc thermal et à la plantation d’un Metasequoia.

Thibaut de Rouvray et collectif SESV
23 septembre 2017. Journée du patrimoine de la SESV
Visites de l’abbaye de l’Escaladieu, du château de Mauvezin et de l’abbaye de Tournay
Compte-rendu de cette journée.

Je recherche un ou plusieurs articles parus dans les revues « Lavedan et Pays toy »
Pour cela je fais un « clic » sur l’image

Adhérez à la Société d’Études et recevez la revue 2017

La revue 2017, N°48, forte de 240 pages, a été dévoilée lors de l’assemblée générale de l’association au cours du mois de juin.

Pour votre plaisir, parcourez ci-dessous le sommaire, puis, procurez vous la revue en adhérant, soit par correspondance (fiche adhésion 2017) , soit au siège de l’association, 1bis, rue Jean Bourdette à Argeles-Gazost ou dans les lieux qui ont l’amabilité de la présenter à la vente:


à Argeles Gazost

– la librairie pyrénéiste, chez Mr Bégué
à Cauterets                                                          
à Adast
–  librairie, chez Mr Blondet                                   –  chez Michelle Galan

à Arrens-Marsous                                                à Arras-en-Lavedan
–  maison de la presse                                          –  chez Christian Parrou

Sommaire de la revue N°48:

René Escafre et bureau SESV
Hommage à Pierre Louis Tamboise

François Couderc
Le Lavedan au temps de Mathieu de Foix­ Castelbon, comte de Foix, vicomte de Béarn

Jean-François Le Nail
Ventes annuelles de pâturages en Vallée de Barège au XVe siècle. Notes et documents d’histoire pastorale

René Escafre
Les “quatre fléaux” qui frappèrent la Bigorre 1652 – 1660 ; la Bataille de Geu en Lavedan, ou du “Maupas”; la querelle entre la Montagne et la Plaine

Robert Lacrampe
Germain d’Antin, la maison d’Antin et la maison d’Ourout

Nicole Frigout, René Escafre
Chronique de la vie de Germain d’Anti.

Marie-Paule Mengelle
Cauterets : le Pont d’Espagne.

Collectif SESV histoire
Le premier bâtiment de l’école primaire de garçons à Argelès.

Christine Lanardonne, Patrick Viala
Arbéost et la haute vallée de l’Ouzom.

Michel Dupont
Un patrimoine méconnu : l’insolite “funiculaire” des Mines de Pierrefitte.

“Montagnes Culture Avenir” et “Société d’Etudes des sept Vallées”
Notes intimes de Jean Rondou — Année 1917.

Jean Baqué
Chantiers de jeunesse, résistance… souvenirs de Jean Baqué.

Jean Courtadet
Les élus lavedanais et la création du Parc national(1962-1967).

Martine Cazabonne
De porte en porte dans les rues de Luz.

Thibaut de Rouvray
Église de Salles-Argelès — Découverte d’un décor peint à l’arrière du retable.

Thibault de Rouvray — SESV histoire
Journées du patrimoine 2016 : visite des églises de Saux et Azereix et du château de Gardères.

Chronique d’Aragon.

Jean-Paul Crampe
Les Pyrénées retrouvent leur Bouquetin.

Jean-François Flies
Les “crevettes” du cirque de Troumouse (Parc National des Pyrénées).

Jean-François Flies
Notule concernant la station de Ramonda Pyrenaica d’Esquièze-Sere.

Guy Dussaussois
Plantes sauvages comestibles des Hautes-Pyrénées.

Nouvelle parution: Tome 1 d’Argelès en Lavedan!

Cela fait très longtemps qu’un ouvrage entièrement consacré à l’histoire d’Argelès, était souhaité par les lecteurs et les adhérents de la SESV. Aussi, avons-nous décidé de nous consacrer à cette publication qui paraîtra en deux tomes : une “Histoire des origines à la Révolution” et “l’Histoire du XIXe siècle à nos jours”.

Découvrir la table des matières et imprimez le bon d’achat.

Depuis sa création en 1978, la revue Lavedan et Pays Toy est riche de nombreux articles intéressant Argelès, en particulier pour le XIXe siècle.

Quant à la période couverte par cet ouvrage allant jusqu’à la Révolution, les travaux de Nicole Frigout, Jean-François Le Nail, Marie-Paule et François Mengelle, André Nogaro, Jean-Pierre Ninin-Barus, Georges Peyruc, Louis Savès, ont servi de base pour la rédaction de cet ouvrage tout en s’enrichissant d’éléments nouveaux, en particulier des actes notariés archivés par les membres de la Société. Ils sont rédigés par un Collectif de membres de la SESV, soit, pour la section histoire René Escafre, Nicole Frigout, Christian Parrou, Jeanne Ripoll, Marie-Thérèse Rost, et pour la section généalogie Marie-Josée Garcès, Geneviève Jorda et Claude Tosca.

A noter que des articles sont attribués en propre à des auteurs. Ce sont des articles qui ont été reproduits intégralement à partir d’éditions anciennes de Lavedan et Pays Toy (Jacques Omnès, Robert Vié, Georges Peyruc) ou qui ont été créés spécialement pour cet ouvrage et sont donc encore inédits (Guy Dussaussois, Frédéric Lafargue, Jean-François Le Nail, Patrick Viala).

Très optimistes, nous avions annoncé l’édition de ce premier tome pour la mi-année 2015. La tâche s’est avérée plus ardue que prévue et ce n’est donc qu’en ce début d’année 2017 que la parution a lieu.

Les nouveaux locaux sont opérationnels!

Chers amis,
Notre assemblée générale a été fixée au mercredi 14 juin à la salle Jean Bourdette dans les conditions habituelles.


Nous ne sommes plus au chalet Alicot mais dans nos nouveaux locaux dans la maison Cier située à côté de la Bibliothèque municipale. Ces locaux ont été entièrement restaurés, aux normes nouvelles, mis à notre disposition gracieusement par la municipalité d’Argelès.
Soulignons que depuis la création de notre Société en 1977, les maires successifs et leur municipalité nous ont apporté leur soutien le plus entier. Merci à nos quatre derniers maires : Messieurs Maurice
Coiquil, Robert Coll, Françis Cazenavette et Dominique Roux, pour leur aide constante.
Nous n’oublions pas les adjoints MM. Decomble et Bergés. M. Duval, M. Pratdessus et les employés municipaux, toujours à l’écoute de nos demandes.
Ce changement de local que nous opérons en ce moment a été une épreuve physique et a demandé un gros investissement de la part des membres actifs.
Ce déménagement orchestré par Freddy qui fut en même temps métreur, maître d’œuvre, créateur du nouveau rangement des archives et pilote auprès des manutentionnaires, pour la nouvelle organisation des lieux, arrive à son terme grâce à son efficacité et à sa constance.
Nous remercions chaleureusement aussi tous ceux de la SESV qui ont œuvré jusqu’à ce jour, ou qui vont poursuivre la tâche : Nicole, Marie-Thérèse, Michelle, Geneviève, Marie-Jo, Jeanne, Martine, Jocelyne, Marie-Paule, Marie-Luce, Lilette et Jeanine.
Pour Freddy, Christian, Jean-Pierre, Guy, Jean-Bernard , Claude, et Jean-Marie, le montage, le calage et la mise en place des étagères n’ont plus de secrets…
Le déménagement des documents, matériels et mobiliers a été très soigneusement exécuté par les employés de l’ESAT des Sept Vallées encadrés par M.Dulac.
De l’ouvrage sur la peste, paru fin 2017 et tiré à 600 exemplaires, il ne reste plus qu’une vingtaine d’ouvrages. Nous avons réédité l’ouvrage sur le PCL demandé par de nombreux sociétaires.
Le tome I sur Argelès en Lavedan est disponible aussi en librairie et nous demandons aux sociétaires qui avaient souscrit de venir le retirer au local ou lors de l’Assemblée générale.
Une présentation de cet ouvrage aura lieu le lundi 12 juin à 18h30 la salle de la Terrasse à Argelès-Gazost.
La revue annuelle actuellement chez l’imprimeur sera disponible pour l’Assemblée Générale. Notons qu’après la rédaction des 2 ouvrages le gros travail de relecture et les corrections ont été réalisés par Jeanne et la mise en page par Christian.
La journée sur l’Herbe et le Pré, organisée par « Montagne Culture Avenir » a été fixée au dimanche 30 juillet 2017 à Héas. L’année dernière nous avons été reçus fraternellement à Torla, ce fut une très belle journée.
Après les vacances, nous nous retrouverons aux journées du Patrimoine les 16 et 17 septembre.
A bientôt chers amis.
Le Président :
René Escafre