Georges Peyruc, notre Président d’honneur,nous a quittés

C’est avec une grande émotion que nous avons appris le décès de Georges Peyruc en ce 18 novembre 2014. La cérémonie des obsèques a été célébrée le vendredi 21 novembre à Argelès-Gazost et l’inhumation le lundi 24 à Graulhet (81)  sa terre natale.

 Retraçons son action au sein de notre Société :Georges Peyruc

Le 15 février 1974, avec un groupe de jeunes passionnés d’archéologie, Georges Peyruc fonde, en vue de la remise en valeur de l’abbaye de Saint Orens, la Société de recherches historiques et archéologiques du Lavedan dont il prend la présidence. Après qu’un détachement du ler Régiment de hussards parachutistes ait effectué le déblaiement des ruines, les membres de la Société viennent y travailler régulièrement. Quelques sondages débouchent sur une fouille programmée d’une dizaine d’années.

En février 1978, par mutation, la Société devient Société d’Etudes des Sept Vallées qui, tout en maintenant le pôle archéologique avec l’achat, en 1979, d’une partie des ruines de la chapelle de l’abbaye, approfondit le côté historique, ethnographique du Lavedan et du Pays de Barège. Entouré d’une solide équipe, composée entre autres de Georges Saves, Bernard et Nelly Pousthomis, Jean-Pierre Bove, Christiane Aragnou, Jean-Michel Launay, Jean Courtadet, Janine Plana, les familles Parrou et Galan, c’est la création de la revue Lavedan et Pays Toy. Cette revue, très artisanale au départ dans sa fabrication, s’est petit à petit étoffée pour devenir une revue reconnue par les différentes sociétés savantes de Midi-Pyrénées et appréciée des adhérents.
Très attaché à son Tarn natal, tout en dirigeant la Société, Georges se passionne aussi pour le Lavedan et le pays de Barège et avec, pas moins de 87 articles, il participe à la revue. II est aussi l’auteur de l’ouvrage « Le pays de Lavedan » et, en collaboration, de la publication « Thermalisme et climatisme dans les Pyrénées ». En 1985, il œuvr
e aussi à la création de la section de généalogie.
Fatigué, en 2002, il souhaite se mettre en retrait et sera nommé Président d’honneur de la Société d’Etudes des Sept Vallées.
Avec son départ, la société perd son fondateur mais garde son esprit et poursuivra son œuvre. Nous garderons de Georges sa disponibilité, sa rigueur dans le travail, pour tout dire, son
humanisme.

Le Bureau de la SESV

Le mot du président et du conseil d’administration

Chers amis,
Quelques mots pour vous donner quelques informations sur l’activité de notre société et sur les projets à venir.
Fin août, nous avons été partenaires pour la « Journée de l’herbe et du pré » qui s’est tenue à Héas. Nous avons pu participer au concours de fauchage qui a réuni des Français et des Espagnols. Belle journée qui a aussi été l’occasion de faire connaître notre revue.
Le 10 août, un petit groupe de sociétaires a assisté à une animation sur la transhumance et la collecte de témoignages à Arbéost.
Le 21 septembre, le jour de le Fête des chiens des Pyrénées, nous avons assuré une permanence au Parc Thermal d’Argelès-Gazost. De nombreux visiteurs sont passés à notre stand et nos panneaux d’exposition sur la faux, la flore pyrénéenne et les combattants de la grande guerre 1914-1918 ont connu un franc succès.
Le 28 septembre, une soixantaine d’adhérents est allée en visite au château de Montaner et des églises de Montaner et Castéra Loubix.
Au mois d’octobre, nous avons renoué avec le salon du livre à Bagnères.
Le samedi 8 novembre, a eu lieu à Argelès, une journée de la châtaigne.
La SESV, à travers la réalisation de photographies sur les monuments aux morts, sur le centre de repos de Cauterets pour les permissionnaires américains et la présentation d’une collection de cartes postales mises en parallèle côté français et côté allemand, a apporté sa contribution à la commémoration de la grande guerre. A noter que des élèves des écoles primaires et du collège, ont pu réfléchir, dans la semaine qui précède le 11 novembre, sur cette période très douloureuse de notre histoire.
Fin novembre, une réunion de réflexion au siège de la SESV, a pris pour thème la naissance d’Argelès et son développement sous l’Ancien régime dans le but de créer une publication sur Argelès-Gazost. Un second tome serait réservé à la période moderne, en espérant que nous pourrons réaliser ce projet.
La revue 2015 est déjà bien avancée, mais elle peut encore en recevoir d’autres articles.
L’ouvrage d’Emilie Jez, « A la découverte des noms anciens…Voyage au coeur du Lavedan » publié par la communauté des communes de la vallée d’Argelès-Gazost est en cours, une souscription sera ouverte au cours du printemps 2015. Nous vous tiendrons au courant.
Une publication sur les portes en vallée d’Azun par Martine Cazabonne va bientôt voir le jour, ainsi qu’un travail de recherche sur « La peste dans les Pyrénées centrales de 1652 à 1655 ». Nous vous en reparlerons au premier trimestre 2015.
Cette fin d’année a été endeuillée par la disparition de notre fondateur et ami Georges Peyruc, nous continuerons son ouvrage en gardant son humanisme et son esprit fraternel.
Au nom du conseil d’administration nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2015.

Le Président René Escafre et les membres du conseil d’Administration

Inauguration de nos locaux rénovés

Inau01 Inau02 Inau03 Inau04 Inau05

Le mardi 3 décembre, la Société d’Études des Sept Vallées inaugurait ses locaux rénovés.

 

 

 

 

La vaste salle vétuste a fait peau neuve.

 

 

 

Équipée d’un réseau d’ordinateurs et de rangements fonctionnels, le local est désormais digne des activités de cette belle association dont notre ville s’honore, ainsi que l’a souligné Monsieur le Maire, Francis Cazenavette.

 

 

Le président René Escafre a remercié la municipalité et les artisans pour cette rénovation, avant d’offrir le verre de l’amitié.

Les locaux rénovés reprennent du service

La phase de remise en état des locaux est terminée. Vous ne les reconnaîtrez plus!
Vous pouvez donc vous rendre chalet Alicot aux heures habituelles d’ouverture.
Il s’agit du mardi de 14 à 16 heures et du mercredi également de 14 à 16 heures, ce dernier étant principalement réservé à la généalogie.

Assemblée générale de la Société d’Etudes – Mercredi 12 juin 2013

ag-sesv-miniDe nombreux sociétaires s’étaient réunis dans une ambiance cordiale.

Les statuts modifiés ont été approuvés à l’unanimité.

Au cours du rapport moral, le président René Escafre a remercié le maire d’Argelès et le Conseil municipal pour l’aide matérielle et financière qu’ils apportent aux travaux envisagés dans le local de la société.

Le rapport financier présenté par Jean-Marie Girard a révélé un excédent d’exploitation que le trésorier a expliqué et qui permettra d’acheter mobilier et ordinateurs dans le cadre de la refonte du local.

La liste des candidats au nouveau conseil d’administration a été lue par le président et approuvée. Le bureau sera constitué lors d’une prochaine réunion.

Christian Parrou, secrétaire de la publication « Lavedan et pays toy », a présenté l’exemplaire 2013. Michèle Galan a fait le point sur les ventes et remercié les libraires qui diffusent les revues gracieusement.

Geneviève Jorda, une des quatre responsables de la section généalogie, a précisé que la numérisation des microfilms des Mormons était terminée et qu’ils travaillaient actuellement sur la numérisation des relevés des morts de la première guerre mondiale.

Ont été abordées ensuite des questions diverses, notamment celle des publications futures : le travail de Robert Lacrampe sur les familles lavedanaises et l’étude de Laure Decomble sur les sculpteurs en Bigorre. Le président a parlé du petit groupe réuni autour de Laure Latanne pour restaurer la petite chapelle de Saint-Orens. Lise Laporte avec l’association « Montagne, Culture, Avenir » a convié tous les participants à « la Journée de l’Herbe et du Pré » qui se déroulera le 1er août à Héas avec animations et ateliers divers.

Le dimanche 15 septembre aura lieu le voyage traditionnel de la SESV et le samedi 21 septembre, la Journée du Patrimoine dans le parc d’Argelès-Gazost.

L’assemblée s’est terminée par de nombreuses rencontres et discussions autour d’un pot convivial.