Nouvelle parution: Tome 1 d’Argelès en Lavedan!

Cela fait très longtemps qu’un ouvrage entièrement consacré à l’histoire d’Argelès, était souhaité par les lecteurs et les adhérents de la SESV. Aussi, avons-nous décidé de nous consacrer à cette publication qui paraîtra en deux tomes : une “Histoire des origines à la Révolution” et “l’Histoire du XIXe siècle à nos jours”.

Découvrir la table des matières et imprimez le bon d’achat.

Depuis sa création en 1978, la revue Lavedan et Pays Toy est riche de nombreux articles intéressant Argelès, en particulier pour le XIXe siècle.

Quant à la période couverte par cet ouvrage allant jusqu’à la Révolution, les travaux de Nicole Frigout, Jean-François Le Nail, Marie-Paule et François Mengelle, André Nogaro, Jean-Pierre Ninin-Barus, Georges Peyruc, Louis Savès, ont servi de base pour la rédaction de cet ouvrage tout en s’enrichissant d’éléments nouveaux, en particulier des actes notariés archivés par les membres de la Société. Ils sont rédigés par un Collectif de membres de la SESV, soit, pour la section histoire René Escafre, Nicole Frigout, Christian Parrou, Jeanne Ripoll, Marie-Thérèse Rost, et pour la section généalogie Marie-Josée Garcès, Geneviève Jorda et Claude Tosca.

A noter que des articles sont attribués en propre à des auteurs. Ce sont des articles qui ont été reproduits intégralement à partir d’éditions anciennes de Lavedan et Pays Toy (Jacques Omnès, Robert Vié, Georges Peyruc) ou qui ont été créés spécialement pour cet ouvrage et sont donc encore inédits (Guy Dussaussois, Frédéric Lafargue, Jean-François Le Nail, Patrick Viala).

Très optimistes, nous avions annoncé l’édition de ce premier tome pour la mi-année 2015. La tâche s’est avérée plus ardue que prévue et ce n’est donc qu’en ce début d’année 2017 que la parution a lieu.

Les nouveaux locaux sont opérationnels!

Chers amis,
Notre assemblée générale a été fixée au mercredi 14 juin à la salle Jean Bourdette dans les conditions habituelles.


Nous ne sommes plus au chalet Alicot mais dans nos nouveaux locaux dans la maison Cier située à côté de la Bibliothèque municipale. Ces locaux ont été entièrement restaurés, aux normes nouvelles, mis à notre disposition gracieusement par la municipalité d’Argelès.
Soulignons que depuis la création de notre Société en 1977, les maires successifs et leur municipalité nous ont apporté leur soutien le plus entier. Merci à nos quatre derniers maires : Messieurs Maurice
Coiquil, Robert Coll, Françis Cazenavette et Dominique Roux, pour leur aide constante.
Nous n’oublions pas les adjoints MM. Decomble et Bergés. M. Duval, M. Pratdessus et les employés municipaux, toujours à l’écoute de nos demandes.
Ce changement de local que nous opérons en ce moment a été une épreuve physique et a demandé un gros investissement de la part des membres actifs.
Ce déménagement orchestré par Freddy qui fut en même temps métreur, maître d’œuvre, créateur du nouveau rangement des archives et pilote auprès des manutentionnaires, pour la nouvelle organisation des lieux, arrive à son terme grâce à son efficacité et à sa constance.
Nous remercions chaleureusement aussi tous ceux de la SESV qui ont œuvré jusqu’à ce jour, ou qui vont poursuivre la tâche : Nicole, Marie-Thérèse, Michelle, Geneviève, Marie-Jo, Jeanne, Martine, Jocelyne, Marie-Paule, Marie-Luce, Lilette et Jeanine.
Pour Freddy, Christian, Jean-Pierre, Guy, Jean-Bernard , Claude, et Jean-Marie, le montage, le calage et la mise en place des étagères n’ont plus de secrets…
Le déménagement des documents, matériels et mobiliers a été très soigneusement exécuté par les employés de l’ESAT des Sept Vallées encadrés par M.Dulac.
De l’ouvrage sur la peste, paru fin 2017 et tiré à 600 exemplaires, il ne reste plus qu’une vingtaine d’ouvrages. Nous avons réédité l’ouvrage sur le PCL demandé par de nombreux sociétaires.
Le tome I sur Argelès en Lavedan est disponible aussi en librairie et nous demandons aux sociétaires qui avaient souscrit de venir le retirer au local ou lors de l’Assemblée générale.
Une présentation de cet ouvrage aura lieu le lundi 12 juin à 18h30 la salle de la Terrasse à Argelès-Gazost.
La revue annuelle actuellement chez l’imprimeur sera disponible pour l’Assemblée Générale. Notons qu’après la rédaction des 2 ouvrages le gros travail de relecture et les corrections ont été réalisés par Jeanne et la mise en page par Christian.
La journée sur l’Herbe et le Pré, organisée par « Montagne Culture Avenir » a été fixée au dimanche 30 juillet 2017 à Héas. L’année dernière nous avons été reçus fraternellement à Torla, ce fut une très belle journée.
Après les vacances, nous nous retrouverons aux journées du Patrimoine les 16 et 17 septembre.
A bientôt chers amis.
Le Président :
René Escafre

OUVRAGES en VENTE à la S.E.S.V. et chez les libraires pour certains

 » Généalogies de maisons de la zone soumise à la coutume dite de Barège »

par Robert LACRAMPE, ouvrage paru en septembre 2013.

Cette étude commencée il y a plus de 30 ans comporte 140 tableaux numérotés, précédés d’une introduction sur la coutume de Barège évoquant les principaux traits de celle-ci. Ce travail manuscrit porte sur 23 maisons dont certaines remontent en filiation suivie au XVe siècle, ce système de filiation et de parenté impliquant des centaines d’autres familles du Lavedan, des régions de Lourdes, de Bénac et de Rivière-Ousse.

Publié en format A3, non relié, cet ouvrage est présenté dans un coffret cartonné à rabat fermé.

Prix : 25 € + 13,90 € de frais de port.

« Etre sculpteur en Bigorre : les ateliers de sculpteurs dans les Pyrénées centrales aux XVIIe et XVIIIe siècles »

par Laure DECOMBLE, ouvrage paru en décembre 2013.

Le XVIIe siècle est sans conteste celui de l’art des retables et tabernacles baroques qui ornent encore nos églises aujourd’hui. Dans les vallées pyrénéennes, se sont les œuvres de menuisiers et de sculpteurs sur bois au nom célèbre comme les Ferrère, les Soustre, les Claverie …

Dans cette étude, Laure DECOMBLE se propose de lever le voile sur le travail de ces artistes en s’intéressant à la vie de ces ateliers, à la formation des sculpteurs, à leur culture, leurs modèles, pour mettre ainsi en évidence l’existence d’une intense vie artistique en Bigorre.

Format A4 – 176 pages.

Prix : 20 € + 6 € de frais de port.

« La peste de 1652 à 1655 en Bigorre et Quatre Vallées (Aure, Barousse, Neste, Magnoac) Nébouzan, Astarac, Rivière-Verdun, Rivière-Basse

par René ESCAFRE, Christiane MALABAT-FONTAN (Dr), Christian PARROU

ouvrage paru en octobre 2015.

Cet ouvrage porte sur la progression de la peste qui touche 120 communautés, et décrit l’approche des pestiférés par les notaires, les chirurgiens de peste, les prêtres et les corbeaux, sans oublier les proches ou les voisins. L’ouvrage traite de la vie quotidienne en temps de peste, de la misère et du logement des gens de guerre.

Note importante : Cet ouvrage tiré à 600 exemplaires est en passe d’être épuisé. Il ne reste plus qu’une quarantaine de volumes.

Format A4 – 300 pages.

Prix : 20 € + 6 € de frais de port.

« Au temps du tramway du PCL »

par François Mengelle et Christian Parrou

Epuisé, cet ouvrage de 176 pages et illustré de très nombreuses reproductions de cartes postales et documents d’époque, était réclamé par nos adhérents. Il vient d’être réédité à 500 exemplaires.

Format 21×20 cm. Prix : 15€ + 6€ frais de port

A paraître, un ouvrage d’Henri Bégué

henri-begueCette fin d’année s’enrichit de la parution d’un ouvrage consacré à Argelès et à une certaine forme de son histoire. Henri Bégué nous fait visiter la ville, rue par rue, place par place, en s’arrêtant dans chaque boutique, actuelle ou ancienne. Un retour dans le temps qui nous permet de garder en mémoire la vie d’antan en découvrant ou redécouvrant les magasins et les commerçants qui ont œuvré et ont participé au développement d’Argelès. Chacun appréciera cette remontée dans les années qu’il a connues et peut être oubliées. Un millier de commerçants ont été recensés tout au long de cette visite-découverte de la ville. Une véritable exposition de photos, rappelant l’Argelès des années 1900 à nos jours. Tel un guide touristique uniquement consacré au cœur de la ville d’Argelès, le lecteur ira s’immerger dans un monde oublié qui fut le sien ou celui de ses parents. C’est cependant une histoire sans fin qui est proposée dans cet ouvrage en constante amélioration puisque chaque jour apporte son lot de connaissance, son commerce oublié, son anecdote savoureuse qui pourrait aisément prendre place entre les lignes déjà écrites. La situation commerciale change en permanence. Un commerce change de propriétaire, cesse son activité alors qu’une nouvelle enseigne vient enrichir le parc. Un souvenir refait surface ou une précision de date vient éclairer une chronologie incomplète, et voilà un erratum qui se profile. Plus de 3 ans de recherches et de rassemblement de souvenirs sont passés depuis le début de la rédaction de cette généalogie des commerçants sans pour cela que ne cesse de se rajouter au jour le jour de nouvelles informations. Un terme devait être fixé pour la publication de cet album de la grande famille des commerçants d’Argelès.

LA PESTE: ouvrage de René Escafre

finalCe travail est le témoignage sur une époque où les Hautes-Pyrénées ont connu de 1652 à 1655, de grands fléaux : la peste, la famine, la guerre.
La difficulté pour l’historien, c’est d’essayer de retracer le passé à travers le regard ou les attitudes de ceux qui les ont vécus, face à la contagion et aux malheurs du temps. Si les peuples heureux n’ont pas d’histoire, les périodes de malheur, au XVII e siècle, sont riches d’une histoire événementielle.
La peste, souvent vécue comme une fatalité, voit apparaître des hommes et des femmes qui essaient de la combattre.
La médecine de peste se laïcise, notaires, soignants, prêtres, apportent de nouveaux comportements face à la contagion.
La peste, comme punition divine, transparaît encore dans les rituels et les mentalités et perdurera jusqu’au XVIII e siècle. La vie quotidienne de ces êtres affrontés à un mal dont ils ne comprennent pas le sens, à une famine qui les réduit à la mendicité, à des gens de guerre qui les oppriment a été retracée.
Cet ouvrage format A4, 302 pages, 5 cartes et illustrations, édité par la Société d’Etudes des Sept Vallées avec le soutien du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées est proposé au prix de 14€ en souscription jusqu’au 30 novembre 2015, et au-delà au prix de 20€. Feuille de souscription ici.