Vous trouverez dans la revue 2019

Dessin de Philippe Duvocelle

Je télécharge la fiche d’adhésion

Hommages à…

Jean-Pierre Bove – page 7
Michel Werner – page 13
Jacques de Boissezon – page 14
Jean-Charles Herré – page 16


Contributions au concours de la SESV

Collège René Billères d’Argelès-Gazost.
Chemins de liberté – page 17
Cinq élèves sont allés à Esquièze-Sère à la rencontre d’Henri Cazaux, l’un des derniers évadés de France pendant la seconde guerre. L’histoire des passeurs.

Ecole primaire d’Arras-en-Lavedan
Patrimoine dans le village – page 27
L’habitat : recherche de constructions anciennes et récentes ; recherches sur les matériaux et techniques utilisés suivant l’époque ; présentation des éléments du patrimoine tendant à disparaître

Ecole primaire Parc Suzanne
Les morts pour la France d’Argelès-Gazost pendant la guerre de 1914-1918. Le capitaine Digoy. – page 33
Des recherches ont été menées pour mieux connaître les Morts pour la France d’Argelès-Gazost et plus particulièrement Charles Digoy.

Articles

Frédéric Lafargue
Les pétroglyphes de la Labassa en Labat-de-Bun – page 37
Les pétroglyphes de la Labassa : des disques solaires et des cupules.

Marie-Paule Mengelle
Aux anciens bains de Cauterets – page 43
Des écrits mentionnent l’hospice de Cauterets et attestent de son existence et de son affectation mais son emplacement exact nous est inconnu, sans doute situé sur l’antique chemin qui montait de la vallée

Nicole Frigout, Jeanne Ripoll
Maître Pierre Lamarque notaire royal d’Arrens. – page 49
Les activités importantes et les acquisitions de Maître Pierre Lamarque, plus soucieux d’établissements fonciers et de notoriété que de retenir des actes notariés.

René Escafre
Les confréries de Saint-Jacques en Bigorre et Quatre Vallées : confréries de dévotion ou confréries de pèlerins ? – page 57
Sous l’Ancien régime, le piémont pyrénéen est très riche en confréries. Parmi elles, les confréries de Saint-Jacques occupent une place prépondérante. De nombreux textes permettent de mieux les connaître.

Nicole Frigout, Jeanne Ripoll
En Lavedan au temps des guerres de Religion – page 73
Pendant les guerres de religion, en Lavedan, avec Larcher, Guillaume Mauran et les actes notariés, le refus et l’opposition systématique à la religion huguenote.

Jean-Vincent Roux
L’ermitage de saint Savin – page 79
On tient pour acquis que la chapelle de Pouey-Aspé, visible à l’entrée des gorges de Cauterets, a été érigée sur le lieu choisi par saint Savin pour y vivre en ermite, mais qu’en est-il précisément ?

Jean-Pierre Ninin-Barus
A propos de la thèse de Jacques Barzun, “Essai sur la constitution des paysans” – page 87
Soutenue le 29 Juin 1811 à la Faculté de Médecine de Montpellier, la thèse de Jacques Barzun “Essai sur la constitution des paysans”» reflète la vision d’un jeune argelésien, candidat à la médecine, sur l’état sanitaire d’un ensemble social déterminé : les paysans. Il en dissocie deux groupes : les bergers et les laboureurs, qu’il distingue l’un de l’autre.

Thibaut de Rouvray
L’église Saint-Jacques de Salles – page 107
Histoire de cette église romane qui fut reprise à la fin du Moyen-Age et à l’époque moderne, ses réparations et son mobilier.

Dominique-Henri Laffont
La paroisse de Sazos – page 121
Le compte-rendu des visites épiscopales de 1781 et 1783 permet d’avoir une vision de la situation civile du village de Sazos et de la vie de ses habitants. Description de l’église paroissiale dédiée à Saint-Julien.

Jean-Paul Frantz
Le trésor de Maurice de Rothschild dans les Hautes-Pyrénées. – page139
Présentation de la famille de Rothschild et plus particulièrement de Maurice de Rothschild. Une famille de collectionneurs qui, pour protéger leurs trésors en évacuent une partie sur Argelès, maison Escougnou. Cependant, les Allemands vont mettre en action des moyens exceptionnels pour s’en emparer. Le 27 septembre 1940, les biens de Maurice sont inventoriés dans le cadre d’un séquestre légal.

Martine Cazabonne
De porte en porte dans le Pays Toy, villages rive gauche du gave. – page 165
Après un porte en porte dans Luz, l’aventure continue dans le Pays Toy avec celles de Saint-Sauveur, Sazos Sassis, Grust et Viscos pour découvrir, regarder autrement, être attentif à de petits détails, s’émerveiller devant d’autres.

Christine Lanardone, Patrick Viala
Au temps des marteaux des cloutiers à main de Saint-Pé de Bigorre, de Ferrières et d’Aucun – page 179
Le cloutier à marteau ou à main représentait jadis un métier plus important en nombre que celui de forgeron. Les mines de fer de la vallée de l’Ouzom, le charbon de bois de la forêt de Trescrouts ont permis le développement de cet artisanat à Ferrières et Saint-Pé.

Thibaut de Rouvray
Sère (Commune de Sère-Lanso) intervention sur le retable. – page 209
Au cours du mois d’octobre 2018, le retable majeur de l’église de SèrLanso a fait l’objet d’une restauration. Ayant déjà eu l’occasion d’étudier cette église et son mobilier, le suivi de cette nouvelle intervention a pu être effectué.

Guy Dussaussois
Liqueurs et chartreuses des Hautes-Pyrénées. – page 213
Est énumérée une vingtaine de recettes ménagères traditionnelles de liqueurs à base de plantes de la montagne pyrénéenne dans le respect de la ressource, dont la recette du génépi maison. Révélation de la recette de la mystérieuse garaisonienne, tenue secrète depuis 1879, et sauvée in extremis de l’oubli.

Andrée Elicégui
Fratrie Penette de Sers : errances et aventures. – page 219
Etienne, Laurent et leur soeur Claire originaires de Sers avaient émigré vers l’Argentine à la fin de XIXe siècle. Des contacts sont noués avec des descendantes Ana et Rosa Penette et une cousinade fut organisée à Sers le 19/02/2012.

Robert Lacrampe
Les Abbadie, abbé lais de Sireix : une ascendance mythique. – page 225
Il arrive que la fée tombe amoureuse d’un beau garçon et même qu’elle l’épouse. Assorties d’un interdit, malheureusement, ces unions connaissent toujours un triste épilogue. Ce fut le cas pour un Abbadie de Sireix, ancêtre des Bernadotte.

Michel Chambrier
L’ascension de la brèche de Roland par la Duchesse de Berry en 1828. – page 227
En 1828, la Duchesse réalisait en France un voyage de propagande de la cause légitimiste. Depuis la cure de Saint-Sauveur, avec une caravane d’une cinquantaine de personnes, elle monte, en chaise à porteur ou à pied, jusqu’à la Brèche de Roland où une inscription immortalise l’événement.

Thibaut de Rouvray et SESV
Compte-rendu de la sortie patrimoine du 22/09/2019 – page 229
Visite du Musée du béret et de la Maison carrée de Nay puis du sanctuaire et du bourg de Lestelle-Bétharram.

Les commentaires sont fermés.